Lettre Jean Vanier - Août 2013



Dès les débuts de l’Arche (août 1964), Jean Vanier a voulu communiquer ce qu’il vivait dans un souci d’unité avec le désir de créer un réseau d’amitié et de fraternité entièrement orienté vers les plus exclus de notre société : les personnes avec un handicap mental. Par ces lettres circulaires, il tenait aussi à remercier tous ceux qui le soutenaient généreusement dans l’aventure de l’Arche.

Voici des extraits de cette lettre:

50 ans pour L’Arche

"Je n’en reviens toujours pas. Ces débuts vraiment fous avec Raphaël et Philippe dans la maison délabrée à Trosly : pas de plans pour le futur, seulement aimer chaque personne et chaque jour comme il vient. Accueillir chaque événement et réagir avec, j’espère, un peu de sagesse et de bon sens."

Une culture de la rencontre

"Le Pape François (quel cadeau!) a mentionné bien des fois l’importance d’une culture de la rencontre. Je sens que c’est là le cœur de tout mon enseignement et de ma vie: rencontrer Jésus, rencontrer les personnes et voir chacune d’entre elles comme un cadeau de Dieu."

Un signe de paix

"Où est l’espoir dans notre monde brisé? N’est-il pas dans les petites communautés qui ouvrent leurs cœurs à ceux qui sont faibles et rejetés? Ceux qui sont faibles réveillent les cœurs de ceux qui sont forts, et les forts apportent de la sécurité aux faibles. Ensemble nous pouvons devenir un signe d’unité et de paix."