Les signes des temps



Un nouveau livre publié chez Albin Michel

Le grand souffle conciliaire qui s’est levé il y a maintenant cinquante ans sur l’Église et sur le monde n’a pas fini de nous interroger. Il demeure une invitation – dérangeante mais ô combien féconde – à approfondir une exigence fondamentale de l’Évangile : l’attention réelle portée aux plus pauvres, aux plus faibles, aux laissés-pour-compte.

C’est dans ce même esprit et à la même époque que Jean Vanier a fondé L’Arche, forte aujourd’hui de plus de cent quarante communautés à travers le monde, où des personnes vivant avec un handicap sont reconnues dans leur dignité humaine en partageant avec d’autres leur quotidien et leurs espérances.

Au seuil de ces deux anniversaires, Jean Vanier ouvre ici des pistes de réflexion en suivant l’invitation de Jean XXIII à «scruter les signes des temps ». Il nous appelle à nous libérer de la «tyrannie de la normalité» qui laisse sur le bord du chemin tant d’exclus, et nous rend aveugles à la meilleure part de nous-mêmes.
Et il s’adresse en particulier aux chrétiens pour leur rappeler qu’«une certaine vision défensive, étriquée et fermée de l’Église doit disparaître pour laisser naître ce que l’Esprit Saint prépare»